Accueil Qui sommes-nous? Mot de la Directrice de la recherche
Mot de la Directrice de la recherche

directrice
Directrice de la recherche

>>> Dr Sylvie Belleville

Le vieillissement : une formidable aventure humaine

L’amélioration des conditions économiques et sociosanitaires et les formidables avancées de la recherche médicale ont permis une augmentation spectaculaire de l’espérance de vie au cours du dernier siècle. Ces changements bénéfiques seront particulièrement visibles dans les prochaines décennies. L’année 2011 inaugure en effet des changements démographiques majeurs qui reconfigureront le paysage social du Québec, puisque les premiers baby-boomers, nés en 1946, ont eu 65 ans cette année. Dès 2015, les plus de 65 ans dépasseront en nombre les moins de 15 ans. C’est dire la magnitude des changements auxquels la société devra faire face. La mission du centre de recherche de l’IUGM est de faire avancer les connaissances scientifiques afin de répondre aux besoins et aux aspirations des aînés – ceux-là mêmes qui ont forgé la société contemporaine – pour faire en sorte qu’ils continuent d’assurer un rôle clef dans le monde de demain.

Pluralité du vieillissement – pluralité des approches

Le vieillissement recouvre des réalités fort différentes, selon que l’on est sexagénaire ou octogénaire - voire centenaire, homme ou femme, pauvre ou riche, en santé ou malade. Pour harmoniser ses activités en fonction de la complexité et la diversité du vieillissement et de ses besoins, le centre de recherche favorise les interactions entre des chercheurs qui proviennent de différents horizons et disciplines. Les disciplines qui contribuent aux neurosciences cognitives et fondamentales peuvent avoir des impacts majeurs dans le domaine du vieillissement, puisque c’est chez les aînés que les maladies du cerveau sont les plus fréquentes. Ces problématiques sont abordées dans l’Axe Neuroscience du vieillissement du Centre de recherche. Par ailleurs, le vieillissement s’accompagne de changements sur le plan de la santé, ses répercussions se font aussi sentir sur les plans psychologiques, sociaux, économiques et sociologiques. En fin de vie, il interpelle également des notions et des valeurs éthiques et religieuses qui doivent être mieux comprises. Plusieurs de ces questions font partie des intérêts de recherche des chercheurs de l’Axe 2, Promotion de la Santé, Soins et Intervention.

Des chercheurs engagés, des infrastructures de pointe, des appuis précieux

Le centre de recherche de l’IUGM mène des travaux de recherches sur les facteurs qui favorisent le mieux vieillir et sur les solutions pour une prise en charge plus efficace - sur tous les plans - des maladies et des affections qui limitent la qualité de la vie quotidienne des personnes âgées et leur participation à la société. Ces questions sont abordées au sein des deux grands axes de recherche. Ces travaux sont également soutenus par une infrastructure riche et variée, acquise grâce au soutien de la Fondation canadienne pour l'innovation, du MDEIE et du CRSNG. La mise en place de ces infrastructures de pointe n'aurait pas été possible sans l'important soutien financier de la Fondation Institut de gériatrie de Montréal et de la Fondation Caroline-Durand. En juin 2012, nous avons eu le grand plaisir de prendre possession de nouveaux locaux grâce au soutien financier du ministère de la Santé et des Services sociaux et du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, de la Fondation Institut de gériatrie de Montréal et du Groupe Maurice. Le rehaussement de ces espaces a permis de les adapter au travail scientifique moderne. De plus, le CRIUGM a été agrandi d’une nouvelle section comprenant l’amphithéâtre Le Groupe Maurice et diverses salles dévolues au travail collaboratif et au transfert de connaissances. Ces locaux magnifiques et fonctionnels favoriseront la cohésion et la collaboration entre les chercheurs et faciliteront la transmission de leurs résultats auprès des différents publics qui s’intéressent au vieillissement. Nous avons aussi le grand bonheur de pouvoir admirer l’oeuvre « Rouges » de Madame Françoise Sullivan dans le foyer de ce nouvel amphithéâtre : une oeuvre forte et dynamique qui se veut à l’image de nos actions en faveur du vieillissement.

signature_sbelleville
Sylvie Belleville