Recherche

  Publications

Cours

Instruments

Laboratoire

Organismes Subventionnaires

English

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacqueline

Rousseau, Erg. Ph.D.

 

À la suite de l'obtention d'un doctorat en Sciences biomédicales - option réadaptation de l'Université de Montréal, la professeure Jacqueline Rousseau, Ph.D., a débuté sa carrière académique à l'Université Laval. Depuis 2001, elle est professeure titulaire à l’École de réadaptation de l’Université de Montréal ainsi que chercheure et directrice de laboratoire au Centre de recherche de l’IUGM. Elle a été responsable du programme des études supérieures en Sciences biomédicales – option réadaptation de l’École de réadaptation (2002-2005). Elle est récipiendaire du Mérite du Conseil Interprofessionnel du Québec (CIQ)-2010, pour s’être distinguée au service de sa profession et de son ordre professionnel, l’Ordre des ergothérapeutes du Québec.

 

 

 

Intérêts

Les clientèles vivant avec des incapacités permanentes motrices, cognitives, visuelles, et du domaine de la santé mentale. Plus spécifiquement, ses intérêts de recherche concernent : 1) La Mesure (développement d'instruments d'évaluation), 2) le champ d'étude de la relation personne-environnement (spécifiquement le maintien à domicile et dans la communauté, Aging in Place), 3) l'accessibilité universelle et personnalisée et 4) la technologie à domicile.

 

 

Recherche

Les travaux de recherche de la professeure Rousseau, Ph.D, s’attardent à mieux comprendre la personne en relation avec son environnement. Cette relation peut être perturbée lorsque la personne, à la suite d’une maladie, d’un traumatisme ou du vieillissement, se retrouve avec des incapacités permanentes. Jusqu’à maintenant, ses principaux projets de recherche ont porté sur le développement d’une batterie d’évaluation pour favoriser le maintien à domicile (des personnes ayant des problèmes de mobilité, visuels ou cognitifs), l’exigence physique requise pour monter les rampes d’accès (selon les trois normes les plus fréquemment recommandées), le développement d’un système de vidéosurveillance à domicile (pour les personnes âgées à risque de chutes), ainsi qu’au développement d’un instrument d’évaluation de la marche.

 

Elle est membre de plusieurs réseaux de recherche du FRSQ dont le Réseau québécois de recherche sur le Vieillissement (RQRV), le Réseau provincial de recherche en adaptation-réadaptation (RÉPAR), puis le Groupe de recherche en Sciences de la vision (GRSV).

 

 

 

Cours

Professeure titulaire, Jacqueline Rousseau, Ph.D, enseigne à l’École de réadaptation de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal.

-         Au programme d’ergothérapie 

o 1er cycle (baccalauréat en ergothérapie)

o  2e cycle (maîtrise professionnelle en ergothérapie)

-         Au programme des Sciences biomédicales - option réadaptation 

o  cycles supérieurs (maîtrise et doctorat en recherche)

 

Elle offre également des activités de formation continue, sur demande et via l’Ordre des ergothérapeutes du Québec.

 

 

 

Instruments d’évaluation

Ses travaux de recherche ont permis de développer plusieurs instruments d’évaluation utilisés en  réadaptation et en maintien à domicile.

  • Grille d’évaluation de la sécurité à la marche (GEM).

  • Une batterie d’évaluation, l’Évaluation à domicile de l’interaction personne-environnement (ÉDIPE) : 1)  l’ÉDIPE - version motrice, 2) l’ÉDIPE - version visuelle, 3) l’ÉDIPE-version cognitive et 4) l’ÉDIPE - version pédiatrique. D’autres instruments sont en développement.

 

L’information relative à la plupart de ces instruments est disponible sur le site web :

http://www.criugm.qc.ca/fr/la-recherche/outilscliniques.html


Batterie d’évaluation Évaluation à domicile de l’interaction personne-environnement (ÉDIPE)
Cette batterie d’évaluation permet de comprendre l’interaction entre la personne et son environnement immédiat, le domicile. Actuellement, quatre instruments d’évaluation composent cette batterie, tous basés sur le même modèle théorique, le Modèle de compétence; ce dernier étant un modèle explicatif de la relation personne-environnement. Le premier instrument développé est l’Évaluation à domicile de l’interaction personne-environnement (ÉDIPE) qui s’adresse aux adultes et aînés ayant des incapacités motrices permanentes. Les trois autres instruments sont inspirés de l’ÉDIPE : ÉDIPE-version visuelle (pour les adultes et aînés ayant des incapacités visuelles permanentes), ÉDIPE-version cognitive (pour les aînés ayant des incapacités cognitives permanentes), ÉDIPE-version pédiatrique (pour les enfants et adolescents ayant des incapacités motrices permanentes).


ÉDIPE
L’ÉDIPE a été conçue pour être utilisée par les ergothérapeutes. Cet instrument a été développé pour évaluer la relation entre la personne (adultes et aînés ayant des incapacités motrices permanentes) et son environnement, le domicile. L’ÉDIPE permet à l’ergothérapeute de : 1) comprendre la personne en interaction avec son environnement (humain, non humain), 2) identifier les besoins d’aménagement domiciliaire.
L’ÉDIPE et le Modèle de compétence sont disponibles sur la plate-forme evalorix à l’adresse suivante : www.evalorix.com

Intéressé à la formation sur l’ÉDIPE et le Modèle de compétence? Des formations sont offertes dans le cadre du programme de formation continue de l’Ordre des ergothérapeutes du Québec (veuillez consulter le site de l’Ordre). Également, des formations sont possibles, sur demande.


ÉDIPE-version visuelle
L’ÉDIPE-version visuelle a été développée pour les adultes et les aînés (18 ans et plus) atteints d’une déficience visuelle acquise et vivant dans leur domicile. Cet instrument permet de rassembler les éléments à considérer afin d’analyser la relation de la personne avec son environnement (humain et non humain). Cet instrument peut être utilisé par les ergothérapeutes et par les spécialistes en réadaptation en déficience visuelle (SRDV), suite à une formation au présent instrument.


Pour vous procurer l’ÉDIPE-version visuelle ou pour une formation sur demande, contacter : m.carignan@umontreal.ca

 

 

 

 

Laboratoire

Le laboratoire REPÈRE (relation personne-environnement) accueille plusieurs stagiaires de recherche, des étudiants aux cycles supérieurs  (maîtrise, doctorat) et des stagiaires postdoctoraux. La plupart des étudiants sont boursiers d’organismes subventionnaires reconnus tels que le FRSQ, CRSH et les IRSC.

 

 

Quelques projets en cours :

 

-La gérontechnologie au service de la réadaptation: du laboratoire au domicile-Étude pilote sur les caractéristiques de la marche et de l’équilibre des femmes âgées chuteuses avec ou sans incontinence.

      J. Rousseau & C. Dumoulin

      Subvention : RQRV.

-Seniors’ Anthropometrics for the Bathroom: A pilot study. E. Morales & J. Rousseau. Subvention : RÉPAR-OPHQ.

-Vidéosurveillance intelligente pour la détection et la prévention des chutes chez les personnes âgées. Co-chercheuse (Chercheur principal J.Meunier)

      Subvention : FQRNT.

-Pour un Québec “Visitable”: l’application du concept de “visitabilité”chez les aînés. Co-chercheuse (Chercheur principal E.Morales)

      Subvention : MSSS.

 

 

 

 

Organismes subventionnaires

Ses projets de recherche sont subventionnés par des organismes provinciaux et nationaux reconnus tels que : Fonds québécois de la recherche sur la nature et la technologie (FQRNT), le Fonds de la recherche en santé du Québec (FRQS), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

 

Des projets sont également subventionnés par des associations professionnelles provinciales et nationales telles que l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec, l’Association canadienne d’ergothérapie et des établissements de réadaptation comme l’Institut Nazareth et Louis-Braille.

 

 

 

Publications

 

Articles (avec comités de lecture) :

  • Roy, L., Rousseau, J., Fortier P., & Mottard J.P., (Octobre 2009). Perception of community functioning in young adults with recent-onset psychosis: implications for practice. British Journal of Occupational Therapy, 72, 10, 424-433.

  • Turgeon-Londei, S., Rousseau, J., Ducharme, F., St-Arnaud, A., Meunier, J., Saint-Arnaud, J. & Giroux, F. (2009). An intelligent videomonitoring system for fall detection at home: perceptions of elderly people. Journal of Telemedicine and Telecare, 15, 8, 383-390. (website)

  • Dubé F., Rousseau, J., Nadeau, S., Kaegi, C., & Boudreault, R. (2010). Factorial validation of a walking safety scale (GEM scale) for the geriatric population. Physiotherapy Theory and Practice, 26, 3, 173-183. doi: 10.3109/09593980902750725.

  • Morales, E., Rousseau, J.(June 2010). Which Areas of the Home Pose Most Difficulties for Adults with Motor Disabilities? Physical and Occupational Therapy in Geriatrics, 28, 2, 103-116.

  • Auvinet E, Multon F, St-Arnaud A, Rousseau, J. & Meunier J. (March 2011).  Fall detection with multiple cameras: An occlusion-resistant method based on 3D silhouette vertical distribution. IEEE Transactions on Information Technology in BioMedicine, 15, 2, 290-300. doi: 10.1109/TITB.2010.2087385.

  • Rougier, C., Meunier, J., St-Arnaud, A., & Rousseau, J. (May 2011).  Robust Video Surveillance for Fall Detection based on Human Shape Deformation. Journal IEEE Transactions on Circuits and Systems for Video Technology, 2, 5, 661-622.

  • Popescu, M. L., Boisjoly, H., Schmaltz, H., Kergoat, M.-J., & Rousseau, J., Moghadaszadeh, S., Djafari, F., & Freeman, E. E. (2011). Eye disease and mobility limitations in older adultsInvest Ophthalmol Vis Sci., 52(10),7168-7174.

  • Morales, E., Rousseau, J. & Passini, R. (2012).  Bathrooms in Retirement Residences: Perceptions and Experiences of Seniors and Caregivers. Physical & Occupational Therapy in Geriatrics, 30(1), 1-12. doi:10.3109/02703181.2011.644656.

  • Roy, L., Rousseau, J. Fortier, P., & Mottard, J.P. (July, 2012 online; October 2013).  Housing and home-leaving experiences of young adults with psychotic disorders: A qualitative comparative study. Community Mental Health Journal, 49(5), 515-527. doi:10.1007/s10597-012-9531-0.

  • Roy, L., Rousseau, J. Fortier, P., & Mottard, J.P. (July, 2012 online; May 2013).  Transitions to adulthood in first-episode psychosis: a comparative study. Early Intervention in Psychiatry, 7, (2), 162-169. doi:10.1111/j.1751-7893.2012.00375.x.

  • Morales, E., Rousseau, J. & Passini, R. (2012).  Using a Co-Design Methodology for research on Environmental Gerontology. Journal of Gerontology & Geriatric Research, 1, (3), 1-9. 1:106. doi:10.4172/2167-7182.1000106. (Open access).

  • Wang, M.Y., Rousseau, J. Boisjoly, H., Schmaltz, H., Kergoat, M.J., Moghadaszadeh, S., Djafari, F. & Freeman, E. (2012).  Activity limitation due to a fear of falling in Older Aldults with eye disease. Investigative Ophtalmology and Visual Science (IOVS), 53, (13), 7967-72. doi:10.1167/iovs.12-10701.

  • Roy, L., Rousseau, J. Fortier, P., & Mottard, J.P. (2013).  Patterns of daily time use of young adults with or without first-episode psychosis. Occupational Therapy in Mental Health, 29(3), 232-245. doi:10.1080/0164212X.2013.819549.

  • Rougier, C., Meunier, J., St-Arnaud, A. & Rousseau, J. (March 2013).  3D Head Tracking using a Single Calibrated Camera. Image and Vision Computing, 31, 3, 246-254. DOI

  • Rousseau, J. Potvin, L., Dutil, É. & Falta, P. (October 2013).  Home Assessment of Person-Environment Interaction (HoPE): Content validation process. Occupational Therapy In Health Care, 27(4), 289–307. doi:10.3109/07380577.2013.843114.

  • Harrabi, H., Kergoat, MJ., Rousseau, J. Boisjoly, H., Schmaltz, H., Moghadaszadeh, S., Roy-Gagnon, MH. & Freeman, E. (Feb 2015).  Age-Related Eye Disease and Cognitive Function. . Investigative Ophthalmology & Visual Science (IOVS), 3;56(2), 1217-21. doi:10.1167/iovs.14-15370.

  • Roy, L., H., Rousseau, J. Fortier, P., & Mottard, J.P. (2015).  Postsecondary academic achievement and first-episode psychosis: A mixed-methods study. . Canadian Journal of Occupational Therapy, doi:10.1177/0008417415575143.

  • Lapierre, N., Carpentier, I., St-Arnaud, A., Ducharme, F., Meunier, J., Jobidon, M. & Rousseau, J. (First publication June 2015).  Vidéosurveillance intelligente et détection des chutes: perception des professionnels et gestionnaires.Revue canadienne d’ergothérapie/Canadian Journal of Occupational Therapy. doi:10.1177/0008417415580431.

  •  

    Articles sous presse (avec comités de lecture)

  • Yip, J., Herbane, H., Poldma, T., & Rousseau, J.,(sous presse). Exploration des cadres de construction des rampes d’accessibilité. Revue canadienne du vieillissement/Canadian Journal On Aging.

  •  

    Articles acceptés (avec comités de lecture)

  • Lapierre. N., Proulx-Goulet, C., St-Arnaud, A., Ducharme, F., Meunier, J., Turgeon-Londei, S., Saint-Arnaud, J., Giroux, F. & Rousseau, J. (accepté mars 2015)Perception et réactions des proches-aidants à l'égard de la vidéosurveillance intelligente pour la détection des chutes des aînés à domicile. Revue canadienne du vieillissement/Canadian Journal On Aging.

  •  

    Chapitre de livre (avec comité de lecture)

  • Morales, E. & Rousseau, J. (Août 2012). ). Les pièces du domicile les plus difficilement accessibles pour les adultes ayant des incapacités motrices. Dans P. Negron-Poblete & A.M Séguin (Eds.), Vieillissement et enjeux d'aménagement : regards à différentes échelles (pp.179-191), Presses de l’Université du Québec (ISBN : 978-2-7605-3428-5. EPUB : 978-2-7605-3430-8. PDF : 978-2-7605-3429-2).

  •  

     

     

     

    * Les noms des étudiants aux cycles supérieurs sous ma direction sont soulignés.