Dang-Vu Thien-Thanh

Ph.D.
Thien-Thanh, Dang-Vu

Contact information

Centre de recherche, IUGM 4545 chemin Queen-Mary Montréal, Québec Canada H3W 1W5 Bureau : M5815
(514) 340-3540 #3991
TT.DangVu@concordia.ca

Biography

Dr Thanh Dang-Vu a obtenu son doctorat en médecine (M.D.) en 2004 à l’Université de Liège, en Belgique. Il a ensuite effectué une spécialisation en neurologie et un doctorat en sciences biomédicales (Ph. D.) à la même université. Il a effectué un premier stage postdoctoral au département de neurologie du Massachusetts General Hospital (Harvard Medical School) à Boston, ainsi qu’un second stage postdoctoral au Centre d’études avancées en médecine du sommeil de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal. Il est lauréat de plusieurs prix scientifiques, notamment de la Société Canadienne du Sommeil, la Sleep Research Society, la European Sleep Research Society, la Belgian Association for Sleep Research and Sleep Medicine, et de la Belgian Neurological Society. Il est actuellement Professeur agrégé et titulaire de la Chaire de Recherche en Sommeil, Neuroimagerie et Santé Cognitive à l’Université Concordia, et Chercheur-Boursier des IRSC et du FRQS. Il est également neurologue-chercheur et Directeur Associé à la Recherche Clinique à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, ainsi que professeur adjoint de clinique au département de Neurosciences de l’Université de Montréal. Les activités de recherche de Dr Dang-Vu portent notamment sur la physiopathologie des troubles du sommeil et le rôle du sommeil dans la cognition, à l’aide d’outils tels que l’EEG et l’imagerie cérébrale. Il a publié à ce jour plus de 60 articles dans des revues avec comités de pairs, ainsi qu’une vingtaine de chapitres de livres. Dr Dang-Vu fait partie du comité éditorial de plusieurs revues scientifiques, dont SLEEP, Scientific Reports et Frontiers in Neurology.

Research interests

Le Dr Dang-Vu s’intéresse à la neuroimagerie et au sommeil, afin d’étudier les corrélats neuraux de l’activité cérébrale spontanée et de la conscience, le rôle du sommeil dans la plasticité cérébrale, la physiopathologie des troubles du sommeil, et les biomarqueurs d’évolution des maladies neurologiques.

Par exemple:

  • Les mécanismes et fonctions des rythmes cérébraux au cours du sommeil (p.ex., fuseaux, ondes lentes), par la TEP, l’IRMf et l’EEG
  • La physiopathologie des troubles du sommeil (insomnie, hypersomnies, parasomnies), par l’IRM, la TEMP, l’EEG et les tests comportementaux
  • Les biomarqueurs en neuroimagerie et sommeil associés au vieillissement, au déclin cognitif et au développement des maladies neurodégénératives