Cara Tannenbaum honorée par l’Ordre du Canada

Toutes nos félicitations à Cara Tannenbaum, chercheuse au CRIUGM, professeure à la Faculté de médecine et à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, et gériatre praticienne à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal pour sa nomination en tant que membre de l’Ordre du Canada le 29 décembre 2021. Cette prestigieuse reconnaissance souligne son leadership dans la recherche sur la gériatrie, la santé des femmes et le genre, ainsi que ses collaborations intersectionnelles afin d’améliorer la qualité de vie des personnes vieillissantes. Créé en 1967, l’Ordre du Canada reconnaît les réalisations et les services exceptionnels rendus à la nation dans tous les secteurs de la société.

Dre Tannenbaum approche de sa 20e année de service à l’Université de Montréal et est titulaire de la Chaire pharmaceutique Michel Saucier en santé et vieillissement de la Faculté de Pharmacie. Ses réalisations comprennent les essais cliniques EMPOWER et D-PRESCRIBE, qui ont permis d’évaluer l’impact d’interventions dirigées par des pharmaciens et ciblées sur les consommateurs afin de réduire les prescriptions de médicaments inappropriés chez les personnes âgées vivant dans la communauté. Les outils éducatifs issus de ces essais ont été traduits en 20 langues et sont utilisés dans le monde entier pour soutenir les prestataires de soins de santé et les programmes de sensibilisation à la santé publique au Canada et dans le monde entier. Forte de ce succès, Dre Tannenbaum a fondé le Réseau canadien pour la déprescription (Canadian Deprescribing Network), qui fait la promotion de l’usage sécuritaire des médicaments et de la déprescription. Des alternatives sécuritaires aux médicaments à risque d’effets nuisibles sont également promues.

Ardente défenseuse de la santé des femmes et de l’intégration du sexe et du genre dans la science et l’innovation, Cara Tannenbaum est nommée directrice scientifique de l’Institut de la santé des hommes et des femmes des IRSC en 2015. Elle met alors en œuvre des changements de politique scientifique et des initiatives éducatives pour l’analyse comparative fondée sur le sexe et le genre afin de s’assurer que tous les chercheurs tiennent compte à la fois du sexe – facteurs biologiques – et des facteurs sociaux genrés dans leurs recherches. En 2019, c’est comme conseillère scientifique ministérielle pour Santé Canada qu’elle fournit des conseils scientifiques aux hauts fonctionnaires. Elle défend l’excellence en matière de science et de recherche dans l’ensemble du ministère, et établit la plateforme CanCOVID au début de la pandémie de COVID-19 pour soutenir une réponse gouvernementale interdisciplinaire fondée sur des données probantes.

La professeure se dit humble et honorée de recevoir cette nomination qui est un hommage aux membres dévoués de l’équipe avec laquelle elle a travaillé tout au long de sa carrière. « Je suis reconnaissante du soutien de la Dre Marie-Jeanne Kergoat, ancienne chef du département de gériatrie, qui, dès le début, a soutenu ma carrière pour améliorer la santé des femmes âgées et la santé de tous les Canadiens vieillissants. Je n’aurais également pas pu réaliser ce que j’ai fait sans le programme de bourse chercheur-clinicien du FRQS et le financement supplémentaire des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), qui nous ont permis d’utiliser les résultats de nos recherches pour renforcer et accélérer l’action pour le mieux-être de tous les Canadiens », a déclaré Dre Tannenbaum.