COVID-19. Deux chercheuses du CRIUGM publient un rapport recueillant la parole des proches de personnes âgées et leurs recommandations

Une équipe de chercheuses dont deux du CRIUGM, Anne Bourbonnais, professeure agrégée à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal (UdeM), et Jacqueline Rousseau, professeure titulaire à l’École de réadaptation de la Faculté de médecine de l’UdeM, vient de publier un rapport documentant l’expérience de proches de personnes âgées vivant en centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Cette recherche d’une durée d’un an a pris place durant la première vague de la COVID-19 alors que les centres d’hébergement au Québec rencontraient de grandes difficultés. Elle avait pour but de recueillir l’expérience de proches de personnes âgées vivant en centre d’hébergement (public et privé conventionné) et leurs recommandations pour des actions de soutien afin de favoriser la santé des proches et des personnes âgées. L’étude souligne l’importance des proches dans le maintien de la vie et de la qualité de vie des personnes âgées, mais également la grande détresse qu’ont généré les mesures de confinement en lien avec la pandémie pour les proches et les personnes âgées.

Pour réaliser ce travail, 24 proches ont été recrutés et les données d’intérêt ont été collectées, entre autres, par entrevue individuelle. Après analyse, cinq grandes thématiques sont ressorties : 1) une séparation forcée difficilement vécue par le proche et la personne âgée ; 2) des soins jugés inhumains, douteux ou exceptionnellement appréciés ; 3) des inégalités dans les pratiques de communication des centres ; 4) de nombreuses contraintes liées aux visites même après leur autorisation ; 5) une négligence de la communauté des CHSLD par la société.

À partir de ces constats, les proches ont proposé 88 recommandations d’actions à réaliser ou à éviter en temps de pandémie comme en temps normal. Ces dernières, en annexe D du rapport touchent des aspects relationnels, communicationnels, organisationnels ou encore sociétaux.

Ce rapport a notamment été transmis à la Commissaire à la santé et au bien-être, au Ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi qu’à des organismes dédiés de près ou de loin aux personnes âgées et à leurs proches.

Pour en savoir plus :
Donner une voix aux proches de personnes âgées vivant en hébergement durant la pandémie de la COVID-19 : une ethnographie critique sur leur expérience et leurs recommandations. Rapport de recherche.

Contact
Anne Bourbonnais
Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en soins aux personnes âgées
Titulaire de la Chaire de recherche en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille
514 343-6111, poste 2734
anne.bourbonnais@umontreal.ca