The impact of retirement on cognitive decline: findings from the CLSA

En ligne

Ce webinaire sera présenté en anglais et sera suivi d’une session bilingue de questions-réponses. Les questions en français sont encouragées.

L’augmentation de l’espérance de vie se traduisant par un allongement de la période de retraite, plusieurs études se sont penchées sur l’impact possible de la retraite sur la santé cognitive. Alors que plusieurs études épidémiologiques transversales ont rapporté une association négative entre la retraite et les capacités cognitives, très peu d’études longitudinales ont confirmé l’effet négatif de la retraite sur le fonctionnement cognitif.

Le prochain webinaire de l’ELCV*, présenté par Catherine Gosselin, candidate au doctorat, explorera l’impact de la retraite sur les capacités cognitives des Canadiens âgés. En utilisant les données de la cohorte globale de l’ELCV, l’équipe de recherche a comparé la mémoire, les fonctions exécutives et la vitesse de traitement des retraités et des travailleurs âgés de 45 à 85 ans au début de l’étude et lors d’un suivi de trois ans. Conformément aux études précédentes, les résultats ont montré un déclin significatif de la vitesse de traitement et des fonctions exécutives chez les retraités par rapport aux travailleurs, de l’enquête de base au suivi, dans l’échantillon anglophone. L’absence de résultats significatifs dans l’échantillon francophone sera également discutée en termes de taille de l’échantillon et d’occupation professionnelle.

*L’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ÉLCV)


Lien d'inscription